Dessin et architecture

Ce trimaran dessiné en 1982 par Pascal Mourgue ne vieillit pas, il garde toujours un loock moderne et des perfornances honorables.

La coque centrale

Les oeuvres vives (sous la flotaison) commencent par une étrave inclinée et des entrée d'eau fines et en V pour faciliter le passage dans le clapot et s'arrondissent pour finir au tableau arrière avec des formes rondes pour limiter la surface mouillée. Ainsi dessinée, la coque centrale peut supporter deux adultes ou un un adulte et deux enfants mais sera plus à l'aise en mode léger (1 addulte ou un adulte et un enfant).

Les flotteurs

De faible volume, ils ne permettent pas de soulager la coque centrale. Ils sont de type submersibles, le prinicpe d'utilisation de flotteurs submersible est simple quand le flotteur est trop souvent l'eau c'est qu'il est temps de ralentir ou réduir. Ils préviennent avant le chavirage, si le pilote insiste c'est en connaissance de cause, il sait ce qu'il risque.

Le dessin des oeuvres vives est du même type que la coque centrale.

La structure alu

C'est tout le génie de ce bateau, la possibilité de charger l'ensemble sur un galerie de voiture. Un brevet a été déposé à propos de ce systéme (voir les liens). Facile et rapide à assembler et gréer, ce bateau avait 30 ans avance. Pour preuve, le Weta qui vient de sortir ne fait pas mieux en terme de rapidité de montage, et poids et de facilité d'utilisation.