F27, ce surdoué !

Maëva est un F27 fabriqué par la société Corsair quand Ian Farrier était encore le directeur. Le bateau a été construit sous vide avec des renforts Kevlar et carbone. Avec le niveau d'exigence de Ian Farrier aussi bien dans le dessin que dans la fabrication, le F27 est un bateau solide, rapide et marin. Quelques uns ont traversé de l'Atlantique ou le Pacifique, bien que le bateau ne soit pas couçu pour cela. Avec plus de 400 unités fabriquées, c'est le trimaran le plus vendu au monde.Le cours du dollars n'a pas favorisé sa vente en France, il est donc peu représenté sur nos plans d'eau.

Historique et spécificités de Maëva

Le bateau est sorti de l'usine en 1990, mais avec le transport et son immatriculation, il n'a touché l'eau qu'en 1991.

Il sort des premiers moules de F27, les flotteurs sont assemblés pas le milieu, ce qui les rend plus solide et évite d'avoir ce décroché sur le franc inesthétique et fragile visible sur les derniers modéles.

Après plusieurs propriétaires, nous avons fait son acquisition en Méditerranée en début d'hiver. Un retour par la route s'imposait. La remorque neuve est trés stable (125km/h sans problème), c'est très facile de le remorquer. Il a passé le premier hiver devant la maison pour une révision complète du bateau dont la réfection du circuit électrique.

Au fils des années, nous lui en avons demandé toujours plus. Plus de vitesse, plus de confort, nous avons chercher à l'optimiser en gagnant sur les deux tableaux avec des améliorations uniques à Maëva :

Maeva plein bis Roof rigide

Maeva plein bis Couchette double king size dans le carré

Maeva plein bis Bout dehors pouvant être amovible

 Maeva plein bis Livet de pont de la coque centrale renforcé

Avec un entretien trés suivi, Maëva était arrivée à maturité.

Raison de la séparation

Notre belle libellule nous plaisait toujours autant, seulement voilà, notre programme change, nous souhaitons naviguer plus loin dans des contrés hostiles et froides. Pour ce nouveau programme nous souhaitons changer de bateau, non pas que Maëva ne soit pas capable, mais l'équipage souhaite et un plus de confort pour les jours de grand froid.