Saison 2020

  • En attendant des jours meilleurs

    L'hiver se fait sentir, la vente du bateau est en cours, la période n'est pas aux navigations.

    Mais la mer reste toujours aussi belle, les couleurs sont uniques, à défaut de bateau, ce sera operation photos.

     

    Lire la suite

  • Ballade père fille

    Pour préserver les estomac des nouveaux venus à bord. Il a été décidé que le convoyage se ferait pour eux en voiture. Une première navigation de 10-12 heures n'est pas forcément la meilleure solution pour que les nouveaux matelots gardent le sourire. Je préfère entendre "quand est ce qu'on navigue" que "je ne veux plus naviguer, ça donne le mal de mer". Ils feront leurs premiers milles sur des courtes durées c'est plus sûr.

    Surtout qu'une fois en mer, le constat est : il n'y a pas de vent mais nous avons eut une longue houle parfaite pour nourrir les poissons en début de navigation.

    Je pensais faire ce trajet seul, car je savais qu'il ne serait pas rigolo, mais ma grande m'a suivi. Du coup une navigation entre père et fille. Il y a deux ans jour pour jour sur le même trajet c'était avec mon père. Les choses changent mais c'est super de pouvoir partager sa passion avec son père et sa fille.

     

    Lire la suite

  • Une page se tourne

    Après avoir fait 2 pas en avant 3 pas en arrière puis 1 sur le côté et revenir à ma place et ainsi de suite pendant 3 ans, la décision de vendre Samba Lélé a été prise. C'est un crève cœur de le vendre, mais le programme de navigation change avec plus de navigations, mais plus courtes, moins lointaines et équipage plus réduit.

    Garder ce bateau n'est pas pertinent. D'autres projets se dessinent et les investissemnts sur un bateau de cette taille ne se justifient pas pour mon futur programme.

    Le bateau sera donc dispo à la vente à partir de la fin des vacances du mois d'août.

    Mais le livre ne se ferme pas, ce n'est qu'un chapitre qui se termine. Non seulement je continue la voile, mais toujours sur plusieurs coques. Certainement un retour au trimaran.

    Lire la suite

  • Des nouvelles de Samba Lélé

      

    Il est toujours agréable d'avoir des nouvelles de son bateau quand il est loin et qu'il est impossible d'aller le voir.

    Un de mes oncles habite à moins de 1 km du bateau. Il lui arrive d'aller marcher jusqu'au port et de m'envoyer un photo du bateau, merci à lui.  Tout semble bien aller à bord, sauf un par-battage qui est remonté sur le pont, mais son voisin de bouée, ce n'est pas urgent.

    C'est toujours rassurant et agréable de le savoir en bon état.

  • Quand la presse parle de Samba Lélé

    Quand la presse parle de Samba Lélé

    La veritable reconstruction d un catamaran de croisiere de 11 m