Proto trimaran de sport

Antoine Houdet, trouvant les catas de sport trop volages pour ses navigations familiales et les autres bateaux pas assez rapides, il se lance en 1998 avec un ami dans la construction d'un trimaran de sport. Leur but est simple, obtenir un bateau qui se rapproche le plus possible des sensantions et vitesses d'un cata de sport, mais au augmentant la sécurité au large et dans la brise.

Ils fabriqueront ensemble chacun leur prototype. Triagad est le second prototype, celui de Jean-Yves l'ami d'Antoine.

Au vu des demandes de ses camarades de jeu, en 2000 Antoine lance une série issu de ces deux protos, le tricat22.

L'achat

Arrivé devant la maison après un coup de nettoyageJ'ai acheté ce bateau dans un état entre trés moyen et abandonnée, la meinture extérieur ressemblé plus a du crépis qu'une belle laque bien lisse. Le bateau laissé sous un arbre avait fait verdir le bateau.
Quand je suis arrivé avec mon bateau à mon club de voile, on m'a demandé de m'installé au fond du praking prés des bateaux abandonnés.

L'intérieur ne servait que de stockage.

Le refit

Poncage en coursLors du refit certaines choses ont été reprise ou refaite.

  • L'extérieur a été complétement poncé, réenduit avant de recevoir une nouvelle peinture bi-composant.
  • Des rails de foc ont été mis en place en arrière de la poutre afin d'avoir un foc avec un peu plus de recouvrement et avoir plus de réglage.
  • Changement de systéme de réglage de chariot de GV pour plus de précision
  • Un nouveau foc beaucoup plus grand a été fait sur mesure.
  • Passage de 1 à  deux safrans
  • Mise en place de compas sur chaque flotteur
  • Mise en place de sangle sur chaque flotteur pour faire un dossier pour le barreur
  • Renforcement de la chaise moteur

En résumé

Je ne Envoi du spime suis jamais fait peur avec ce bateau. J'ai pris beaucoup de plaisir sur l'eau en solo ou à deux ou trois. Je ne l'ai utilisé que pour des sorties de quelques heures ou quelques régattes.

son systéme e de repliage (systéme repris ensuite sur les tricat 23.5) été trés pratique.

La coque centrale manqué de volume sur l'arrière. Si je l'avais gardé, je referai la partie arrière pour lui donner du volume et ainsi limiter l'enfoncement du tableau arrière augmenter le diédre.

×